Xbox One : Une petite marche arrière ?

Après des semaines d’annonces, de conférences, de tweet, et de propos un peu rentre-dedans, Microsoft fait une petite marche arrière sur deux des points les plus sensibles : la connexion obligatoire et le fait de pouvoir prêter, revendre ou offrir  les jeux…

Quelques sondages un peu gênants…

Entre le retrait du sondage sur Amazon, et les résultats qu’on pouvaient voir sur celui que j’avais déjà partagé sur les réseaux sociaux, ça s’annonçait pas forcément bien pour Microsoft. Si on ajoute à ça les soucis pour imposer un système obligatoirement connecté dans certaines régions du monde, probablement responsable du retard annoncé pour l’Asie notamment, et autres problèmes de légalité sur leur système de revente, Microsoft a finalement décidé de supprimer les principales contraintes qui faisait réagir depuis des semaines les fans de jeux vidéos console.

Exit donc la connexion obligatoire toutes les 24 heures, les contraintes pour la revente, le prêt ou le don de jeu, et on notera aussi la suppression du zonage de la console, quelque chose que les joueurs de shoot’em up auraient bien aimé avoir sur la Xbox 360…

Consultez l’annonce officielle ici : http://news.xbox.com/2013/06/update

Les joueurs ont gagné une bataille mais pas la guerre

On a le droit de se satisfaire de ce retour en arrière, mais on a pas gagné la guerre.

Le fait que Microsoft se moque complètement de la rétro avec les jeux XBLA notamment, tout ce qui pourraient se faire à notre insu avec Kinect 2, la console a encore pas mal de défauts.

Et puis cette machine arrière était-elle prévue ? Peut-être que Microsoft s’était avancé un peu trop, mais pour mieux reculer et se garer là ou ils le voulaient depuis le début ? Oui je parle d’un créneau là !

Je ne sais pas si tout ceci était prévu, j’ai toujours pensé que ce genre de communication un peu violente ressemblaient à du test, histoire de savoir si la communauté était prête à ces changements, mais après l’E3 je ne les voyais pas changer de politique. Donc je suis assez surpris, et assez content que ça n’aille pas trop vite mais…

Certaines évolutions doivent prendre du temps…

Il y a quelques années, quand on parlait de la nouvelle génération, et qu’on regardait comment le jeu dématérialisé s’installait, on se disait déjà que la prochaine console n’aurait pas de lecteur de disque, ça n’est pas le cas finalement, mais on peut continuer à le penser pour la prochaine génération.

Les jeux vont maintenant toujours être proposés systématiquement en dématérialisé en plus des versions boîtes, ça se fait même sur les consoles de Nintendo que beaucoup de joueurs accusent – sans s’intéresser à l’histoire – d’être à la traine sur ce genre de pratiques, on peut d’ailleurs voir certains jeux sortir uniquement en dématérialisé en Europe, progressivement on habitue les joueurs à ce confort.
Et un jeu dématérialisé, même si légalement il doit être possible de le revendre, en pratique ça n’est pas si évident que ça. Même chose pour le prêt, c’est encore en cours de réflexion chez Steam, mais ça ne sera probablement pas aussi évident que de passer un objet à quelqu’un…

On nous parle aussi du Cloud comme une révolution, et personne ne semble trop se plaindre de ça, alors que ça implique bel et bien une connexion obligatoire…
De plus, je ne vois aucun site spécialisé nous expliquer simplement qu’un jeu utilisant le Cloud n’est pas complet sur le disque, et que le jour ou les serveurs fermeront, le jeu ne marchera plus comme avant, peut-être même que certains modes seront inaccessibles, si ce n’est pas tout le jeu.
Une fois de plus le retrogamer du futur risque de pas s’amuser beaucoup avec tout ça, à moins qu’à la fermeture des serveurs, les développeurs rendent le code disponible gratuitement, pour que les joueurs puissent se faire leurs propres serveurs… Ce qu’on aimerait d’ailleurs pouvoir faire quand les serveurs d’un MMO ferme ses portes…

Peu importe le constructeur, l’évolution est en marche, une partie des joueurs s’habituera à tout ça, et quand elle sera largement majoritaire, une console bien fermée comme l’était la Xbox One il y a encore quelques heures pourra sortir.

Les joueurs PC le savent, les problèmes de DRM ils connaissent, toutes ces contraintes sont déjà bien testées et en place sur leurs jeux, ça avance doucement, mais ça avance, et j’ai du mal à croire qu’on arrivera un jour à les arrêter.

Cependant on voit qu’on peut les faire ralentir, c’est déjà ça.
Et tant qu’on voudra continuer à jouer à peu près comme on le veut, il faudra réagir comme nous l’avons fait, bien dire ce qui ne nous plait pas, et savoir boycotter les pratiques qu’on n’aime pas, être raisonnable dans nos choix.

Comme disait Mokona sur Gamedaba il y a plus de trois mois : « Cela nécessite que les joueurs de jeux vidéo dans l’ensemble deviennent matures dans leurs choix de consommation ».

Share Button

Laisser un commentaire