Xbox One : Résumé de la conférence de présentation

Certains l’appelaient Xbox 720, nom qu’on avait fini par adopter pour se comprendre même si celui ci n’avait aucun sens, d’autres utilisaient le nom de code de la machine à savoir Durango, ou Orbis, il y avait aussi Xbox 3, et parfois tout simplement prochaine Xbox, et à quelques heures encore de la conférence une source de Gameblog nous donnait le nom Xbox Infinity.
Au final ce sera bien Xbox One, la mode du reboot a encore frappé.

Xbox On !

En introduction de cette conférence, une petite vidéo avec une enchainement de témoignages de gens proches de Microsoft est diffusée, avec entre autre Bill Gates, Hideo Kojima, J.J. Abrahams, ou encore Steven Spielberg, je me suis demandé ce que le scénariste des Goonies (j’aurais pu dire le réalisateur d’E.T., mais il faut savoir citer d’autres films de temps en temps) faisait là, si vous vous le demandez vous aussi, lisez la suite.

La conférence commence de suite après cette vidéo, nous sommes chez Microsoft en direct de Redmond (Washington).

Don Mattrick, président de l’Interactive Entertainment Business chez Microsoft nous fait une petite présentation de la marque, parlant du fait que 8 ans après sa sortie la Xbox 360 est leader sur le marché – ce qui est discutable à l’échelle mondiale, mais surement encore vrai dans la zone nord américaine, si on exclue la Wii qui doit encore avoir encore un peu d’avance – et annonçant que dans quelques semaines à l’E3 ils parleront de l’avenir… Hum ? On aurait pu en parler de suite non ? Ah non, il voulait dire de l’avenir de la 360, sous entendu « Nous n’allons pas faire comme avec la Xbox, et l’enterrer à toute vitesse, mais là nous allons parler de la prochaine console, la Xbox One. Et nous, on va vous la montrer ! ».

xbox-one-and-kinect

La Xbox One et Kinect juste au dessus.
© Microsoft

 

xbox-one-pad

La nouvelle manette.
© Microsoft

Bon, chacun ses gouts on va dire, je m’en moque un peu du design, mais je note un gros avantage, elle est présenté à l’horizontale, et on peut poser quelque chose dessus. C’est important !

Parle à mon Kinect

Yusuf Mehdi arrive ensuite pour démarrer la console avec un « Xbox ON ! » qui nous montre qu’on commande la console vocalement. A mon avis, là c’est un gars qui a appuyé sur le bouton en coulisse, le bouton de la régie qui va piloter les vidéos, oui tout ceci est très préparé et bien rythmé, je pense pas que ça soit le vrai matos, ils ont a eu de mauvaises blagues par le passé, avec Windows 98 et Surface entre autre…

La console s’allume, une page d’accueil proche de la Xbox 360 actuelle ou de Windows 8 apparait, avec tout un tas d’informations, du « trending content », c’est à dire les tendances au niveau actualités et au niveau réseaux sociaux, et puis il doit bien y avoir des trucs en rapport avec les jeux vidéos quelque part aussi.

Yusuf continue un peu la petite démonstration de commande vocale : « Xbox Home ! » ça revient à la home, « Xbox Watch TV ! », ça balance la TV, « Xbox GAME », on part sur un jeu, c’est très rapide, tellement rapide que ça lance un jeu en pleine partie, alors qu’il vient d’allumer la console… Oui bon je sais que c’est déjà possible, quand on rallume sa Wii et qu’on lance une partie d’un jeu console virtuelle, on recommence pile poil à l’endroit ou on était, mais avec un petit menu avant, histoire de pas se retrouver en pleine action, dans cette présentation, ça repart de suite, faut avoir la manette en main !

Donc là c’est pour la démonstration, mais ça marchera à peu près comme ça au final je pense, et on imagine déjà le gros lourd qui vient dire « Xbox Game ! » quand vous regardez l’épisode 24 de la saison 137 des Experts à Hawaï 5.0… On va passer des bons moments.

On continu sur la présentation de la navigation, de l’utilisation de Skype, et on va s’attarder sur la télévision…

Ah cette bonne vieille téloche…

La télévision, c’est un sujet qui reviendra beaucoup dans cette conférence, la Xbox One vous proposera donc de regarder la télévision, comme nos BOX TV en France, avec un accès à du contenu supplémentaire en rapport avec le programme que vous regardez, surement encore un peu de « trending content » relié à tout ça, et puisqu’on a des commandes vocales, et bien pour la TV ce sera pareil, on dit le nom de la chaine pour aller dessus, avec ces arguments qui parle à tout le monde :

  • Plus besoin de chercher la télécommande !
  • Plus besoin de se rappeler du numéro de la chaine !

Alors,ok pour la télécommande, c’est vrai qu’on se rappelle pas toujours qu’on l’a rangée dans le frigo, ou dans la boîte à couture dans laquelle on range les épices et qui est dans l’armoire à pharmacie, mais par contre si on doit donner le nom des chaines, on ne risque plus de découvrir une nouvelle chaine et un programme différent en zappant au hasard dessus comme ça peut arriver aujourd’hui, les grosses chaines vont pouvoir reprendre le pouvoir vu qu’on se rappelera que de leurs noms.

5 milliards de transistors

Au tour de Marc Whitten de prendre la parole, pour détailler le hardware en quelques minutes, sans s’attarder trop sur les chiffres, enfin il articulera bien pour dire « 5 milliards de transistors » parce que ça claque même si personne ne sait à quoi ça peut correspondre.

En arrière plan, une image liste quelques infos : CPU 8 cœurs, 8 Go de RAM, disque dur de 500 Go, lecteur Blu-ray, USB 3…

Vu comme ça on se dirait que c’est comme une PS4, pour se faire une idée des différences, il faudra aller plus dans les détails, comme tente de le faire Hardware.fr.

Marc passera plus de temps à nous parler de Kinect, nous montrant l’évolution du capteur maintenant en 1080p et capable de voir avec plus de précision nos mouvements (on espère aussi qu’on aura plus à abattre les cloisons de nos appartements pour pouvoir reculer comme nous l’ordonnait régulièrement la première version), mais aussi la nouvelle manette qui devrait être plus précise et agréable, et Smartglass qui permet de faire communiquer ensemble une tablette avec la Xbox One comme c’était déjà le cas avec la Xbox 360, mais en plus puissant on change un truc avec une télécommande qui le dit à Kinect qui le dit aussi à la tablette, à la manette, et à vos WC pour se préparer à votre arriver et chauffer le siège, enfin si j’ai bien tout suivi.

Concernant le Xbox Live, il passe de 15 000 à 300 000 serveurs, ce qui est assez énorme, et permettra à tout un tas de personnes de se chauffer désormais en vidéo HD sur le Live.

Et puis le pouvoir du nuage comme le disait la traductrice en live (Merci à vous mesdames ! Car oui elles étaient deux.), un cloud qui stocke donc plein de choses pour qu’on puisse y avoir accès facilement, ou partager avec d’autres utilisateurs, même si ce n’est pas expliqué très précisément dans la démonstration, ça ne m’étonnerait pas qu’on puisse partager nos performances dans les jeux, en vidéo par exemple, comme le bouton « share » de la manette PS4 (lien).

Ce n’est pas non plus précisé à ce moment de la conférence, mais tout comme pour la PS4, le cloud permettrait de calculer des choses, afin d’assister ou de décharger la console un peu, et au passage proposer pourquoi pas un contenu plus détaillé, c’est quelque chose dont on parle depuis un moment, et je suis toujours aussi curieux de le voir en action dans de futurs jeux.

Oui d’ailleurs, ce serait bien qu’on parle de jeu un peu non ? Ah ben ça tombe bien, on laisse la parole aux éditeurs !

Share Button

4 réflexions au sujet de « Xbox One : Résumé de la conférence de présentation »

  1. Ping : Xbox One : Le jour d’après | Gamedaba

  2. Ping : Xbox One : Résumé avant l’E3 | Gamedaba

  3. Ping : Xbox One : compte rendu de la conférence « Bad Neighbor – Clan PvP

Laisser un commentaire