Shin Megami Tensei Fire Emblem – Wii U

Et oui, c’est mon retour ici, enfin libéré des tracas de la vraie vie qui m’avaient éloigné de ce havre de paix numérique. Mais une annonce éclatant dans la nuit comme un bat-signal m’a ré-attiré vers ce rivage nommé Gamedaba.

La métempsycose ça marche

La preuve, je suis revenu ici pour un sujet tout approprié : le retour de deux franchises qui vont se croiser sur Wii U, ou plutôt se télescoper. En effet, deux séries anciennes, réunies dans un seul jeu, pour une rencontre d’importance, comme c’est à la mode ces derniers temps (Namco x Capcom, Capcom x Tekken, Project x zone…), c’est une occasion en or de sortir le joueur de sa torpeur et d’annoncer de l’inédit.

Pour replacer les choses dans le contexte, la série (Shin) Megami Tensei (S.M.T. ou Megaten pour faire dans le familier) est un magnifique ensemble de RPG occultes et fantastiques initié entre autres par Koji « Cozy » Okada, créateur de talent que j’ai eu la chance de croiser dans ma belle ville.

Jeux trop souvent non traduits ou non distribués dans nos vertes contrées, et plus connus pour ces spins offs actuels destinés à un public plus large et groovy, les Persona 3 et 4 sur diverses playstations, la saga est juste une de mes préférées dans le RPG nippon, il vaut mieux donc pour le lecteur que je fasse court sur la dithyrambe.

Fire Emblem est de son coté une emblématique et bien nommée série de tactical RPG sur console Nintendo, depuis la famicom, et qui a subit presque autant de mésaventures que les S.M.T. pour faire connaître l’entièreté de son épopée dans les zones occidentales et encore plus européennes.

Comme quoi, ce cross-over annoncé part déjà avec un handicap génétique qui sonne presque comme une revendication de vieux grincheux sur le traitement de certaines séries dite de niches, maltraitance flagrante de la part de distributeurs connus (Nintendo sur DS, merci pour rien, Remember les forts Alamo d’Etrian Odyssey 2 et 3, S.M.T. Strange Journey, Devil Survivor 1 et 2, 7th Dragon, Shining Force Feather etc..).

Amusante annonce donc, qui se verra ou pas traduite et distribuée ou pas chez nous, Nintendo devrait la jouer profil bas sur ce type de jeux au lieu de communiquer sur un potentiel faux espoir livré au monde connecté des joueurs, à moins que sieur Iwata, s’adressant directement à ses Wii-ouailles, nous fasse au moins le cadeau d’honorer ces deux grands noms en distribuant ce futur jeu chez nous.

C’est le premier point qui suscite en moi un poil de scepticisme quant à ces shows podcasts de M. Nintendo, déjà formellement, ce besoin pour ce brave individu de se mettre en scène, soumis au regard du monde, mettant en avant sa petite et commune personne, si ce n’est pas l’aveu qu’il aurait bien voulu ses 15 minutes de célébrité au rabais de youtube channel perso au lieu de taffer chez Nintendo…

Blague à part, j’espère que ses messages sont internationaux, et que ces annonces seront destinées aux diverses zones du monde (zones de zonage), sinon, il peut fermer sa chaîne de show-off, et balancer ses annonces directement sur Skype à ses potes journalistes japonais.

Y’en a un peu marre de voir annoncer des trucs qui ne sortiront jamais et de constater le deux poids trois mesures (une par continent qui constituent le gros du marché) sur l’édition des jeux hors archipel japonais (DQ X sur la Wii les enfants, je l’ai toujours pas digéré non plus, et la 3DS zonée passe mal même avec digestif corsé).

Bref, je ne vais pas préventivement rejouer le couplet sur l’accès cadenassés par ces grosse firmes à ce type de produits culturels, mais l’envie ne m’en manque pas.

Le choc des titans

Oui, même si, à cause du traitement honteux des certains distributeurs aussi frileux que des programmateurs de radio mainstream, les deux franchises n’ont pas la célébrité qu’elle devrait dans notre beau pays, c’est bien un gros et gras choc de poids lourds auquel on devrait assister.

Mais par contre, là où beaucoup de cross-over prêtent le flanc à une critique évidente de manque d’homogénéité dans le mélange (mythique Koei de souillure avec ces pokemons qui frayent et se digivolvent avec Nobunaga sur DS), ce S.M.T. meets Fire Emblem en est déjà à un stade très avancé de seppuku flagrant. Qu’est ce qu’ils leur a pris chez les gens d’Atlus et Nintendo de mélanger ces deux univers si distincts ? Abus de saké ? Désespoir personnel parce que les chaines youtube C.O.D. comptent plus de « j’aime » + « lol roxx » que celle d’Iwata ? Panne d’idée tout simplement ? Désir morbide d’auto-mise en abîme pour tester les limites de la résilience humaine et gameuse (qui a dit comme le fait d’inclure raiden dans Metal Gear Solid ?) ?

Les Shin Megami Tensei prennent place dans un monde actuel (souvent sur la fin et au jugement dernier proche) ou futuriste, ouvrant sur de l’occulte et du fantastique et Fire emblem surfe sur du médiéval fantastique à la nippone. Le pont va être plus que dur à établir là où les petits bras musclés de psykokwak et ronflex ont échoués avec les seigneurs féodaux japonais, au moins Project X zone a l’alibi de faire se croiser la valkyrie de Namco et celles de Sega par le biais Valkyria Chronicles et Valkyrie no Densetsu.

Cependant, ce n’est que fantasy, on peut admettre les pratiques failles spatio-temporelles qui réunissent deux mises en place si éloignées. Et pour la forme du jeu, RPG face à tactical RPG, je suis moins inquiet quant à cette union. En Effet, Majin Tensei, le pendant tactical des S.M.T. et plus proche de nous, les Devil survivor, assurent une tacticalo-compatibilité logique chez Atlus avec le genre Fire emblem.

Cela dit, même si on accepte l’entrecroisement de ces monde aussi délicat que celui du Titanic avec son glaçon errant, le problèmes des persos va demeurer : les héros des shin megaten avec leur teint maladif au look chelou et excentrique, designés par Kazuma Kaneko pour la plupart, vont devoir cohabiter avec les persos teints frais, très stéréotypés et costumes sur-colorés de Fire emblem, digne de n’importe quel anime de base ou de générique d’une sortie Falcom standard et sentant la touche un poil trop retro d’une série qui n’a pas su dépoussiérer ou juste actualiser d’un pouce sa direction artistique ? (attention toutefois, à ceux qui, niveau direction artistique, prennent des voies trop dangereuses et racoleuses pour être honnêtes, n’est ce pas Final Fantasy à partir du VII).

Non, j’ai du mal à y croire, Fire emblem a beau proposer un challenge relevé avec l’impossibilité de récupérer un perso mort, pour moi, l’écart de cast est trop flagrant, et comme beaucoup de paroissiens, de l’un ou de l’autre jeu, je n’irai prendre ce titre (qui est quand même une bonne annonce pour les joueurs) que pour une moitié du casting, sacrifiant allègrement et avec presque jubilation les autres pour épurer ce cross-over et ne plus rien l’y faire croiser (sauf pour ces missions imposés avec tel ou tel perso forcé, le tactical japonais fait souvent ça).
Je sens qu’il y aura des jaloux dans la progression d’xp et beaucoup de morts chez les Fire emblem, mais quitte à nous faire un caprice de ruines vidéo-ludiques (je suis méchant avec déraison là), autant qu’on choisisse les monuments qui nous vont le mieux.

Musicalement aussi, entre les compos parfois ambiantes, parfois indus heavy de Shoji Meguro et les thèmes épiques de Fire emblem, je crains de nouveau un léger écart-type qui risque de trancher dans nos esgourdes, si des thèmes des ces séries sont repris (ce que j’espère quand même en bon semi-masochiste).

Shin Fire Tensei : Digital débile Emblem ?

En définitive, cette annonce me laisse 50% très enthousiaste et 50% indifférent, et j’espère avoir au futur achat un rabais de 50% aussi. Ce cross-over fumette est aussi pertinent et crédible qu’un affrontement entre Terminator et Alf, qu’un showdown entre Hulk et Barbie, qu’un test comparatif entre un vrai Castlevania et un Castlevania L.o.S.(e), qu’une entente entre les fans de C.O.D. et de Battlefield… etc…

On peut continuer la liste absurde longtemps, dans le genre choc thermique détonant, là il nous a été annoncé du lourd et sauf miracle, ça va picoter de toute façon, quel que soit la série que vous préférez. Et même si c’est les deux mon général, les mélanges ce n’est généralement pas toujours très bon pour la santé (je peux me tromper, j’espère)… sauf mélanger vodka et jus de tomate, ça c’est cool et c’est en gros presque un bloody mary, mais c’est quand même pas bon pour la santé, blablabla etc…

Share Button

Laisser un commentaire