Playstation Plus : La bonne idée ?

Après quelques mois à me dire que c’était inutile, quelques mois à me dire que les jeux offerts étaient quand même intéressants, et enfin quelques mois à me dire que ça me permettrait d’avoir une petite collection le jour ou je déciderais de m’acheter une Playstation 4, j’ai craqué, et je me suis pris un abonnement Playstation Plus.

La bonne idée pour Sony ?

Jusqu’ici, le online chez Sony était gratuit, et pour pouvoir gérer des frais importants avec leur nouvelle console, ils ont décidé de le rendre payant. Une annonce plutôt mal accueillie au départ par les joueurs, mais que Sony a réussi à faire passer plutôt facilement, en ne proposant pas un nouvel abonnement, mais juste une service supplémentaire du programme Playstation Plus, qui existe depuis 2010…

En plus du online pour Playstation 4, le programme Playstation Plus offre tout un tas de services :

  • Stockage de sauvegarde sur le Cloud
  • Avatars et fonds d’écrans
  • Tests de jeux pendant une heure gratuitement
  • Réductions sur des jeux
  • Bêta test en exclusivité
  • Démos de jeux en avance par rapport aux utilisateurs normaux
  • Des jeux « gratuits » tous les mois

Il y a un côté VIP avec les démos, bêta test, et autres avatars, les réductions ne concernent pas forcément toujours des jeux qui nous intéressent, mais ce sont essentiellement les jeux gratuits qui jusqu’ici motivaient les joueurs à s’abonner.

En résumé, chaque mois, vous aurez la possibilité de télécharger un ou plusieurs jeux gratuitement, pour PS3, PSVita, et PS4. Cela veut dire que si vous avez les trois dernières consoles de Sony, ça fait minimum 3 jeux gratuits par mois (et en réalité, c’est souvent plus), parmi les mieux notés, ce qui correspond à des jeux ayant une note Metacritics au dessus de 70, comme le précise Sony sur son site, on parle donc de jeux populaires, vous ne les apprécierez peut-être pas tous, et bien sûr ça ne sera pas non plus les dernières nouveautés, même si sur Playstation 4 ils n’ont logiquement pas eu le choix le premier mois.

Il faut cependant bien comprendre le fonctionnement de ce que Sony appelle la « collection de jeux instantanée ».
Les jeux téléchargés sont à vous toute la durée de votre abonnement, il y a comme une sorte de compteur qui désactivera le jeu lorsque votre abonnement prendra fin, si vous vous réabonnez, que ce soit tout de suite après la fin de votre ancien abonnement, ou plusieurs mois après, les jeux seront de nouveau actifs.
Vous pouvez consulter la date de validité du jeu directement depuis les informations (en faisant triangle sur le jeu sur votre PS3 par exemple).
Il y a apparemment quelques exceptions, cela concernerait certains jeux dématérialisés qui n’affichent pas de date de fin de validité dans les informations, je n’ai pas pu vraiment avoir de confirmations sur ce point.

Donc en gros, c’est comme si vous vous abonniez à un service de VOD, vous avez plein de films, mais à la fin de l’abonnement vous n’avez plus rien, si ce n’est une petite collection de trophées…

Sony n’est pas le seul à proposer un tel système, Microsoft offre également des jeux à ses abonnés avec le service Game with Gold.
Toutes les deux semaines un jeu est téléchargeable, on constate cependant qu’il y a moins de gros « hits » proposés, et actuellement ça ne concerne que la Xbox 360, rien pour la Xbox One.
Il y a par contre une grosse différence, c’est qu’à l’inverse de Sony, les jeux offerts le sont pour de bon, à la fin de votre abonnement, ils continueront tous de fonctionner.

Même si son offre n’est pas parfaite, Sony offre quand même tout un tas de services intéressants, et pour les nouveaux joueurs Playstation 4, ça fait passer la pilule du online payant.

La bonne idée pour les gamers ?

Honnêtement, je n’aurais jamais payé un tel abonnement si ça n’avait concerné que le jeu en ligne, mais quand on commence à agiter devant mon nez tout un tas de jeux, là ça me parle, même si ces derniers ne me sont pas vraiment offerts, mais loués.

Il faut savoir que vous pouvez acheter tous les jeux gratuits, même si vous n’avez pas encore la console, ainsi en m’abonnant j’ai pu commencer à me constituer une collection de jeux Playstation 4 et c’est peut-être précisément ce qui m’a motivé pour m’abonner.

Je savais que c’était le dernier mois pour récupérer Resogun gratuitement, et que la Playstation 4 était en rupture de stock. En m’abonnant, j’ai pu le mettre dans ma collection instantanée, et dès que la Playstation 4 arrivera chez moi, je pourrais directement le récupérer.

Je ne suis pas particulièrement fan de dématérialisé, parce que j’ai l’impression de ne pas avoir le jeu, pourtant là c’est exactement ça, je n’ai pas le jeu, je le loue clairement, comme si je m’étais abonné à une médiathèque, et bizarrement, ça ne me gêne pas tant que ça au final.

L’abonnement coute à l’année presque 50 euros, c’est le prix d’un jeu neuf en boite, et pour ce prix on a donc minimum 12 jeux par console, soit 36 si on a les trois consoles, ça donne 1,39 euros la location du jeu à l’année, et je compte bien le minimum, puisque depuis que je suis abonné il y a eu bien plus d’un jeu par mois. Quelque part, le tarif me convient pour de la location, et si parmi ces jeux il y en a vraiment un que j’adore, si il existe en boite, je l’achèterais de toute façon.

Donc si je regarde ce que me coute l’abonnement, le nombre de jeux que j’ai déjà pu récupérer et ceux que je récupèrerais, ça me semble acceptable.

Je me demande juste jusqu’à quand ce service existera, et fonctionnera pour les vieilles consoles, car bien sûr il y aura bien un jour ou Sony songera à couper tout ça pour faire des économies…

La bonne idée pour vendre des carte mémoire et des disques durs…

Une chose est sûre, c’est qu’on a besoin d’espace avec ces jeux dématérialisés, et je me suis vite retrouvé à court de place que ce soit sur ma PS3 80 Go que sur ma PSVita.

Je me suis donc enfin décidé à changer le disque dur de ma PS3, ce qui a été une aventure un peu stressante… En fait, ça faisait un bon moment que je voulais le faire, entre les jeux installés et les démos de plus en plus grosse, le petit 80 Go était devenus bien insuffisant.

J’ai d’ailleurs eu une petite pensée pour les gens qui ont acheté une PS3 Slim 12 Go toute neuve, profité des 15 jours d’abonnement gratuit au Playstation Plus offert avec, et découvert qu’ils n’avaient pas la place de télécharger Little Big Planet Karting, proposé dernièrement, puisque celui-ci nécessitait 14 Go d’espace disque. Comme on dit chez nous : Lolisme.

J’ai du également acheter plusieurs cartes pour PS Vita, et une fois de plus j’ai râlé sur ce support propriétaire ultra cher…

La Playstation 4 est de base équipée d’un disque de 500 Go, mais vu la taille des jeux, on sera vite à court d’espace, et pour le moment il n’est pas trop question de pouvoir gérer l’installation de jeux sur disque externe chez Sony, il va falloir garder un tournevis pas loin de la console.

Bien sûr, je pourrais télécharger un jeu et le supprimer quand j’ai fini d’y jouer pour faire de la place, et le re-télécharger quand je veux puisqu’il est dans ma liste de téléchargement, sauf que ce n’est pas si facile que ça…

Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne planifie pas mes sessions je jeux, donc si j’ai une petite heure de libre, même si j’ai une bonne connexion, et que les serveurs de Sony sont dans un bon jour, ça risque de me démotiver si je dois télécharger 5 Go avant de commencer ma partie… Alors en attendant, j’archive sur des gros disques, et plusieurs cartes.

La bonne idée pour faire de l’argent ?

Je n’aurais probablement pas acheté les jeux que j’ai découvert grâce au Playstation Plus, et au passage j’ai acheté deux nouvelles cartes mémoires pour PS Vita, donc oui, c’est bien joué de la part de Sony, ils ont gagné un peu plus d’argent que prévu avec moi.
Et pour les joueurs Playstation 4, c’est clairement ce qui permet d’accepter plus facilement le online payant.

Par contre, j’ai quand même lu et entendu quelques abonnés carrément dire « Maintenant je n’achète plus de jeux, j’attends qu’ils soient gratuits… ».
En effet, si on est pas un joueur accroc qui a un besoin physique de jouer à toutes les nouveautés quand elles sortent, on peut très bien choisir d’attendre pour certains jeux.
Tous ne finissent pas gratuits, mais par exemple sur les trois derniers mois, Sony a offert aux abonnés Playstation Plus quelques gros jeux sur PS3 : DmC : Devil May Cry, Tomb Raider, et Bioschock Infinite.
En ce qui me concerne, il n’y en a qu’un seul qui m’intéressait, mais pour pas mal de joueurs c’est clairement un bon plan. Surtout pour les joueurs qui achetaient et revendaient leurs jeux une fois terminés.

Alors d’un côté on se retrouve à payer pour jouer online sur une console Sony, mais de l’autre certains joueurs décident de ne plus acheter autant de jeux qu’avant…. Je n’ai pas les chiffres, mais je me demande si tout ceci est vraiment rentable ? J’imagine que oui, sinon ils l’auraient arrêter depuis le temps !

La bonne idée pour lutter contre le piratage et l’occasion ?

Vous le savez les constructeurs et éditeurs font leur possible pour lutter contre le piratage mais aussi la revente des jeux d’occasion.

Avec des jeux qu’on loue 1,39 euros maximum, et dématérialisé, ils ont peut-être trouvé une solution.

En tout cas, chez Microsoft ça s’organise dans ce sens, et je pense qu’il va falloir s’habituer à ces systèmes d’abonnement, et de location.

Je continuerais toujours d’acheter des jeux en boite, tant que ça sera possible, mais je le répète souvent, je suis un joueur marginal, je n’influence pas beaucoup le business, et je n’arrêterais pas les joueurs qui aujourd’hui achètent tout en dématérialisé. Les choses ne vont pas dans le sens que je souhaiterait, mais je reste un fan de jeux vidéo, et ce que je veux c’est jouer.

L’offre Playstation Plus m’a fait découvrir de bons jeux que je n’aurais jamais acheté, notamment des jeux dématérialisés, et rien que pour ça je ne regrette pas du tout de m’être abonné.

Share Button

4 réflexions au sujet de « Playstation Plus : La bonne idée ? »

  1. Moi ça fera pas passer la pilule du online payant : ça pousse à la sur-conso même dématérialisé, pour des jeux non essentiels, pour acheter des supports de stockage non essentiels (et dont la prod est toujours aussi éthique et verte, et peu coûteuse pour le client), des besoins ou des consommations artificiellement créés pour alimenter la grand pompe… Faut espérer pour les gens comme mo,i quand il basculeront dans la next gen, des services « PS – » à beaucoup moins d’euros, sans les fioritures dont je veux même pas, et juste le racket à low cost pour l’alibi de meilleur service online … On croise les doigts…

    • Je pense que tu as autant de chance de voir arriver un service online moins cher pour PS4 que Dragon Quest X sur Wii en Europe !
      Moi ça me rappelle le temps ou j’étais abonné à une médiathèque pour tester du jeu Super Nintendo et Gameboy, j’ai d’ailleurs fini par acheté certains de ces jeux.
      Enfin, pour le moment je suis pas triste d’avoir pu récupérer Guacamelee, Resogun ou Dead Nation, qui de toute façon n’existent pas en boite, et que je n’aurais donc jamais acheté. J’espère que Strider fera parti des jeux offerts d’ici quelques temps.

  2. Guacamelee, j’aime pas son art direction graphique digne d’une tablette à part le coté tacos, et strider j’en pense un bon paquet de mal pour le moment, en étant un grand fan du strider le vrai, l’original. Au point que ça me titille presque de le grouper dans un article sur l’infâme pseudo castlevania dit « L.o.S.e. ». Resogun semble sympathique si c’est à 0 €, je payerai pas plus vu ce que j’ai déjà dans ma logithèque shoot, clairement. Je crois que seul les mérites de Dark souls 2 vont sauver le net du déferlement de mépris haineux que j’ai pour ces recycleurs de concepts, ces pilleurs de tombes, ces hommes d’affaires sans scrupules qui servent sur le marché des produits à l’originalité aussi carbonisée que les remakes, reboots, prequels de la prod Hollywoodienne actuelle. Le recyclage c’est bien… en écologie.

Laisser un commentaire