Pikmin 3 – Nintendo Wii U

Pikmin est une série qui a débuté en 2001 sur Gamecube, et a connu une suite en 2004. Les deux jeux ont été adaptés en 2009 avec une nouvelle jouabilité sur Wii, et depuis on attendait la suite qui est arrivée le 26 juillet 2013 chez nous sur Wii U, en HD, enfin !

Sauvons Koppai !

A cause de la surconsommation, et d’une assez mauvaise gestion, les habitants de Koppaï auront bientôt épuisé toutes les ressources naturelles de leur planète.
Afin de trouver à manger ailleurs, ils ont envoyé des sondes SPERO à travers l’espace, et l’une d’entre elle a fini par trouver une planète qui semble intéressante : la planète PNF-404.

Trois explorateurs sont envoyés pour l’étudier, le capitaine Charlie, Alph l’ingénieur, et Brittany la scientifique.

Alors qu’ils allaient atterir tranquillement, un problème survient, et nos trois astronautes se retrouvent séparés sur une planète qui semble visiblement habitée…

Pikmin 3 © Nintendo

Pikmin 3 © Nintendo

Réflexion Strategie et Survie

Votre premier objectif sera bien entendu de retrouver votre vaisseau, et de faire en sorte que l’équipage soit réuni. Vous constaterez en visitant la planète que celle-ci regorge de fruits énormes qu’il faudra bien sûr étudier et ramener sur Koppaï, c’est l’objectif principal de votre mission, mais aussi transformer en jus, car vous êtes confronté à un autre problème de taille : votre propre survie ! En effet, votre stock de nourriture est très faible, et il faut impérativement faire des provisions en récupérant des fruits, car chaque jour vous consommerez une bouteille de jus, c’est d’ailleurs étonnant, que vous soyez seul, à deux, ou à trois une seule bouteille suffit… Et pourquoi pas une seule bouteille pour 5 tant qu’à y être ? C’est très bizarre cette histoire, d’autant que Brittany n’est pas du genre à vouloir partager avec tout le monde…

Enfin, heureusement vous rencontrerez très rapidement des pikmins pour vous aider, et les fameux oignons dans lesquels ils naissent et se réfugient.

Les pikmins vous obéissent au doigt et à l’oeil, enfin plus exactement au sifflet.
Vous pouvez en effet appeler tous les pikmins en les entourant d’une zone que vous bougez avec le stick analogique, ils vous suivront tant qu’ils le peuvent ou jusqu’à vous leur donniez l’ordre de se dispercer. Vous pouvez ensuite les lancer par dessus des obstacles, sur des murs pour qu’ils les détruisent, ou sur des bestioles sauvages qu’il vous faudra éliminer pour progresser, vous les lancerez soit un par un, soit tout le groupe d’un coup.

Les pikmins peuvent ramener des objets importants ou des fruits jusqu’à votre vaisseaux, ramener des jetons numérotés et les ennemis vaincus jusqu’à l’oignon, ce qui permettra de créer de nouveaux pikmin. Ils peuvent utiliser des bombes pour ouvrir des passages, construire des ponts, poussez des objets, sauter sur des gros trampoline… Ils deviennent plus fort en buvant du nectar, et vous pouvez les booster avec des spray épicés…

Il existe plusieurs types de pikmin :

  • Le rouge ne craint pas le feu et est un fier combattant
  • Le jaune ne craint pas l’électricité et peut être lancé plus loin
  • Le pikmin roche peut détruire des murs de verres, briser les roches de glace, et fait de gros dégâts lorsqu’il est lancé sur les adversaire, mais n’est pas assez rapide pour continuer efficacement le combat
  • Le rose peut voler et combattre dans les airs
  • Le bleu peut nager et se battre sous l’eau

Il existe aussi deux autres types de pikmin en dehors du mode scénario :

  • Le blanc qui est rapide et peut empoisonné ses adversaire
  • Le gros violet qui a la force de 10 pikmins

A vous de les utiliser au mieux pour progresser dans cet environnement merveilleux, mais néanmoins hostile, surtout la nuit ! En effet, vous n’interviendrez que lorsqu’il fait jour, il faut bien se reposer de temps en temps, les pikmins n’aiment pas la nuit, et les animaux sauvages sont vraiment dangereux la nuit. Il faudra donc optimiser au mieux chaque journée d’exploration, en pensant à avancer dans la réparation du vaisseau, tout en récupérant des fruits pour survivre.

Trois amigos !

Dans Pikmin 2, on pouvait contrôler deux personnages, le capitaine Olimar et Louie, dans Pikmin 3, on contrôle tout l’équipage du vaisseau venu du Koppaï !
Chaque membre peut emmener avec lui des pikmins, sans dépasser toutefois un total de cent pikmins, c’est triste parce qu’on en prendrait bien un peu plus, mais c’est comme ça.

L’écran du gamepad, utilisé pour afficher tout un tas d’information, nous sert à gérer nos groupes, on peut consulter la carte ce qui mettra le jeu en pose, et donner des ordres de déplacement à chaque membre de l’équipe pour qu’il se rende à un endroit précis.
Cela demande un petit temps d’adaptation, mais on se rend vite compte qu’il y a moyen de faire beaucoup de choses en même temps, et d’avancer très vite avec un peu d’organisation.

De plus, ça offre de nouvelles possibilités d’exploration, vous pouvez saisir un membre et le jeter pour l’envoyer sur une plateforme inaccessible, vous pourrez même en envoyer un deuxième et leur envoyer ensuite des pikmins pour qu’ils puissent débloquer des passages très important dans le jeu.

Les niveaux sont vraiment très bien pensés – c’est du produit Nintendo, ne l’oubliez pas – il faudra donc bien observer votre environnement et au fur et à mesure en trouvant de nouveaux pikmins vous pourrez revenir et visiter des lieux  jusqu’alors inaccessibles, et récupérer encore plus de fruits.

Quel bonheur d'enfin trouver des pikmins bleus ! © Nintendo

Quel bonheur d’enfin trouver des pikmins bleus ! © Nintendo

Le côté stratégique est donc encore plus renforcé, et c’est vraiment très appréciable.

De bons moments de stress

Pikmin 3 n’est pas bien difficile, il faut l’admettre, mais il demande un minimum de concentration tout de même.
Pendant l’exploration par exemple, il faut bien surveiller tous les groupes qu’on envoi sur le terrain si on ne veut pas perdre trop de pikmins bêtement.

Les boss seront parfois plutôt coriace, et assez long à battre, ce qui occasionne pas mal de stress, d’autant que quand on fait un combat contre un boss, l’horloge tourne, et il faut pouvoir partir avant la fin du décompte et sauver nos pikmins, c’est qu’on s’y attache à ces petites bêtes !

Il m’a fallu 48 journées sur PNF-404 pour finir le jeu avec tous les fruits, en jouant relativement tranquillement.
Avec le scénario, ça donne une quinzaine d’heures, et même un peu plus un peu plus si on compte les fois ou j’ai recommencé certains passages ou je m’étais bien raté.

J’aurais pu être bien en dessous, mais j’ai tenu à récupérer tous les fruits, histoire de faire plaisir à Brittany, et surtout de savoir tous les noms qu’elle donne à chaque type de fruits, comme la pèche qu’elle appelle « petit popotin »…

30 types de fruits à découvrir, et 66 fruits au total. © Nintendo

30 types de fruits à découvrir, et 66 fruits au total. © Nintendo

C’est un peu court, mais on peut être tenté de recommencer l’aventure, histoire d’améliorer son temps, d’autant qu’on peut comparer nos performances avec ceux des autres joueurs via un classement en ligne.

Mission et Bingo

En plus du mode histoire, le jeu propose deux autres modes.

Le mode mission peut se jouer seul ou à deux, et vous demandera de soit récupérer un maximum de fruits, ou de battre un maximum d’ennemis dans un temps limité. Il y aussi un dernier mode dans lequel il faut battre chacun des boss du jeu le plus vite possible.

Il y a moyen de passer pas mal de temps dans ce mode, car obtenir la médaille platine est très difficile !

Là aussi, on peut comparer ses scores à la communauté en ligne, on voit de suite si on fait parti des plus nuls, et du coup on recommence vite fait la mission, enfin quand on a un minimum de fierté…

Et ensuite, le second mode est un mode duel, vous affronterez en local un autre joueur dans un même monde, et vous devrez tracer une ligne sur une grille de bingo, en trouvant les objets correspondants. Un mode fun qui aurait peut-être mérité d’être jouable en ligne.

Un jeu qui aura pris son temps

Cela faisait presque 10 ans que les fans attendait une suite à Pikmin 2, depuis 2008 on savait que le jeu était prévu, annoncé un temps sur Wii, ce troisième épisode est finalement sorti sur Wii U, visiblement retardé parce que Nintendo n’avait pas anticipé le temps que prenait le développement d’un jeu HD, mais le résultat est vraiment bon.

Pikmin 3 est bien fait, très mignon, les bruitages et musiques – souvent déjà entendue dans les précédents jeux – collent parfaitement à l’ambiance du jeu, le gamedesign est excellent, et on le prend très vite en main. C’est tout ce qu’on attend d’un jeu Nintendo.

On pourrait reprocher quelques changements par rapport aux précédentes versions, j’ai notamment lu plusieurs joueurs regretter l’absence du déplacement avec le stick jaune de la manette gamecube, qui permettait un meilleur contrôle du groupe de pikmin, Thierry Falcoz de Nolife l’a également signalé dans son test. En fait dans Pikmin 3 on peut envoyer tout le groupe quand on lock un ennemi, et on apprend aussi à faire une roulade, qui fait bouger tout le groupe pour éviter une attaque par exemple, ça n’est pas exactement la même chose, et pas aussi pratique que sur gamecube, mais on s’y fait, et vu que je n’avais pas joué à Pikmin depuis très longtemps, ça ne m’a pas trop gêné.

Certains ont aussi parlé du manque de précision du stick gauche, peut-être que c’est plus sympa avec la Wiimote, je n’ai pas testé, mais bon en bougeant à peu près au bon endroit, et en utilisant la touche pour faire un lock automatique et on s’en sort très bien, sauf quand on stress un peu trop !

Une fois qu’on a tout bien en main, on ne galère pas tant que ça, j’ai lu une interview de Miyamoto disant que pour lui la meilleure façon de jouer était de combiner Wiimote/nunchuck avec le Gamepad, franchement ça en fait du bazar, j’ai uniquement joué au gamepad, et ça s’est très bien passé !

Malgré ces petits défauts, Pikmin 3 est vraiment un très bon jeu, et c’est même le meilleur jeu auquel j’ai joué sur Wii U à l’heure actuelle.

Si vous êtes fans vous ne serez pas déçus, et si vous ne connaissez pas encore les pikmins, c’est un très bon épisode pour les découvrir !

Pikmin 3, c’est bon comme un bon verre de jus de pullulement pulpeux.

Share Button

Une réflexion au sujet de « Pikmin 3 – Nintendo Wii U »

  1. Ping : La Wii U fête ses un an : L’heure d’un premier bilan | Gamedaba

Laisser un commentaire