La Neo Geo X, c’est fini !

Alors qu’elle n’a même pas fêté ses 1 an, la production et la commercialisation de la Neo Geo X s’est arrêtée brutalement le 2 octobre, suite à la résiliation du contrat entre Tommo inc. qui produisait la machine et SNK Playmore USA Corp, comme l’indique le communiqué officiel publié le 3 octobre.

J’avais parlé de cette console en août 2012, et comme beaucoup je trouvais plutôt bonne l’idée d’avoir une vraie Neo Geo portable, qui pouvait aussi se brancher sur un écran HD et se jouer avec un vrai joystick.

La console était vendue 199 euros, le joystick supplémentaire 65 euros, et les packs de 3 jeux 30 euros, et le mega pack de 15 jeux 70 euros, ce que beaucoup de joueurs potentiellement intéressés ont trouvé un peu excessif, mais une petite partie s’est tout de même laissé convaincre.
Par contre, quand les premiers retours sont arrivés, ça a refroidi tout le monde.

La station d’accueil semble assez fragile, la qualité du son et de l’image de la console n’était pas au top, on se demandait d’ailleurs pourquoi la console avait un écran 16/9 pour afficher des jeux en 4/3… Et même branché en HDMI l’image n’était pas très belle…
Ensuite, on se doutait qu’on aurait une machine qui émulerait la console et pas une vraie Neo Geo miniaturisée, mais certains excités iront jusqu’à la comparer à une Dingoo A320, ce qui est clairement exagéré, car si vous avez déjà testé l’émulateur Neo Geo pour Dingoo, il rame quand même pas mal sur les gros jeux, ce qui n’est pas le cas de la Neo Geo X…

On était bien loin de ce qu’on a longtemps appelé la Rolls Royce des consoles.

Est-ce que c’est justement à cause de cette mauvaise image, des ventes insuffisantes, ou une affaire de droits et de gros sous que SNK Playmore a décidé d’arrêter les frais ? Surement un peu tout ça… En tout cas c’est bien dommage, l’idée était bonne…

Share Button

2 réflexions au sujet de « La Neo Geo X, c’est fini ! »

  1. retournement du 8 octobre : (sur gameblog )

    Selon le communiqué publié cette nuit, la société Tommo « rejette l’existence de tout motif de rupture de contrat concernant l’accord passé avec SNK Playmore USA ». La firme entend ainsi bien « poursuivre ses activités autour de la machine, ses accessoires et ses jeux ».

    D’après Tommo, le contrat avait été prolongé au début de l’année entre les deux parties, et ce jusqu’en 2016. La firme parle de ce fait de sa « déception suite à l’arrêt soudain et injustifié de l’accord ». Et exige même le retrait du communiqué de presse de SNK, publié la semaine dernière.

    Selon le PDG de Tommo, Jonathan Wan, sa société fera comme si de rien n’était :
    Nous continuerons à vendre les produits Neo Geo X, dont la console Neo Geo X Gold, son stick arcade, ainsi que le Mega pack Volume 1 et les Classics Volumes 1 à 5. L’accord de licence autorisant Tommo à vendre et faire la promotion de ces produits était toujours d’actualité.

Laisser un commentaire