La durée de vie de Metal Gear Rising en question

Dernièrement une capture d’écran de Metal Gear Rising : Revengeance faite à la fin du jeu, et affichant les résultats du joueur a fait hurler les foules… En fait non, pas grand monde, mais comme disait Thierry Roland il suffit d’un ou deux excités, et on peut créer un faux scandale…

TOTAL PLAY TIME : 05:34:07.06

Dans la catégorie des critiques qu’on fait aux jeux et dont je me moque généralement, il y a la durée de vie, surtout quand il s’agit de se baser bêtement sur le temps affiché par la sauvegarde.

Et c’est donc sur une capture d’écran sortie d’on ne sait ou, qu’une catégorie de gamer a commencé à se moquer de la durée de vie de Metal Gear Rising.

mgr

Image trouvée sur l’article d’examiner.com

À grand renfort de calculs savants prenant le prix du jeu et le divisant par le temps passé dessus – bien entendu le prix maximum constaté, et on arrondie à l’inférieur la durée affichée sur ce screenshot – ces quelques joueurs ont fait les pleureuses et probablement demandé à être remboursé, alors qu’ils n’avaient pas encore acheté le jeu, puisqu’il n’est pas sorti…

Atsushi Inaba à la rescousse

On est à l’heure ou il est important de réagir dans la seconde, et ou toute information publiée avec une heure de retard vous fera passer pour un gros ringard, donc quitte à dire n’importe quoi, il faut balancer l’info, et pondre un bon commentaire bien spontanée et si possible débile. C’est lamentable, et ça oblige maintenant les gens concernés à très vite devoir réagir eux aussi, mais de manière plus réfléchie, et c’est ce qu’à fait Atsushi Inaba de Platinum Games, producteur du jeu.

Sur son compte Tweeter, il a très simplement mis au clair certaines choses.

 

En résumé pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, les cut-scenes ne sont pas comptées, et seul le temps le plus rapide pour finir un chapitre du jeu sera conservé pour le résultat final. Et j’ajouterais que bien entendu, ça ne compte pas les éventuels GAME OVER.

Donc à moins de déjà connaitre le jeu par cœur, de finir chaque chapitre en ligne droite, de skipper tout le scénario, et de ne jamais perdre, il y a peu de chance pour que vous ne passiez que 5 heures sur le jeu. Au contraire, pour obtenir le meilleur temps, vous recommencerez surement plusieurs fois une même mission…

Et entre nous, après avoir testé la démo, ce n’est pas vraiment la durée de vie du jeu qui m’inquiète le plus.

Share Button

2 réflexions au sujet de « La durée de vie de Metal Gear Rising en question »

  1. La rejouabilité d’un jeu, en particulier quand il s’agit d’un jeu arcade ou à scoring, c’est très important.

    Un test est supposé se baser sur la façon dont le jeu devrait idéalement être joué, pas sur un run amputé de plusieurs éléments par ce qu’une majorité n’en a que faire du reste.

    C’est assez dommage quand un jeu se fait massacrer sur sa « durée de vie » alors qu’en fait le test n’a qu’à peine effleuré la véritable longévité qu’il peut atteindre.

    On peut passer un temps dingue sur Vanquish, ou des centaines d’heures au compteur pour Dark Souls. J’en suis à pas mal d’heures sur Anarchy reign, et suis pourtant certain de n’avoir pas touché du doigt la moitié des subtilités.

    Non vraiment je pense que c’est injuste de limiter la durée de vie d’un jeu à son seul premier run. (Et parfois sans tenir compte des « à-côtés ») Ce serait bien plus exhaustif d’évoquer tout ce qu’il y a à faire, et à refaire, et de juger la durée de vie en conséquence.
    Cette expression veut bien dire ce qu’elle veut dire. La durée de vie d’un jeu c’est le temps qu’il va mettre avant de ne plus rien avoir à offrir pour susciter l’intérêt du joueur.

    • Et puis même si il n’y a pas d’à côté, ou qu’ils sont inintéressants, qu’on n’a pas forcément envie ou le temps de refaire le jeu, si le jeu est fini en 5-6 heures, mais qu’on s’éclate du début à la fin, pour moi qui n’ait pas forcément l’occasion de jouer autant que je voudrais, c’est toujours mieux que 100 heures dans un couloir à se demander « On est bientôt arrivé ? ».
      Bref, on est d’accord, c’était vraiment n’importe quoi de juger un jeu comme ça, d’autant plus que là, le jeu n’est même pas sorti…

Laisser un commentaire