Castlevania : Lords of Shadow – Mirror of Fate – Nintendo 3DS

Un God of War avec une jouabilité 2D

Autant le dire de suite, Mirror of Fate, c’est clairement ce que je me serais attendu à avoir si Sony avait décidé de faire un God of War avec une jouabilité en 2D.

C’était la critique principale de Lords of Shadow, ce sera aussi le cas pour Mirror of Fate.

Dans cette démo, on incarne Trevor Belmont, les déplacements se font avec le stick analogique et pas avec la croix de direction classique. Impossible de se baisser en dehors des passages étroits ou cela se fera automatiquement. Il y un bouton de parade, deux boutons d’attaques permettant tout un tas de combos, un bouton de saut, un bouton pour utiliser les armes secondaires, et un bouton d’action.

Dans Super Castlevania IV, on sautait et on visait avec classe les éléments sur lesquels s’accrocher avec notre fouet… Dans Mirror of Fate on ne peut pas orienter son coup de fouet, ce qui aurait été une sacré bonne idée surtout avec l’analogique, non on saute et on appuie sur le bouton d’action pour s’agripper avec un fouet équipé d’une tête chercheuse et qui s’étire pour s’accrocher au bon endroit.
Les phases d’exploration sont donc relativement facilitées, et il s’agira plus d’appuyer au bon moment, que de faire un saut précis en calculant sa distance et l’angle.

Difficile, voire impossible d’éviter les groupes d’ennemis, les affrontements pourront durer assez longtemps, et se joueront à coup de parades, de contres, et d’esquives d’attaques très douloureuses qu’on doit apprendre à identifier pour bien réagir, et pour les boss, il faudra les finir avec un bon gros QTE des familles.

Je ne pourrais pas parler du scénario qui n’est pas vraiment abordé dans cette démo qui se terminera après un boss sur une porte qui s’ouvre, et me laisse la même impression que j’avais eu avec Lords of Shadow : Je ne viens pas de tester un mauvais jeu, mais malgré toutes les promesses, je ne retrouve pas l’esprit Castlevania que j’aime.

Une réalisation de qualité

Techniquement ce serait vraiment difficile de critiquer Lords of Shadow, le moteur maison de MercurySteam est efficace, ça bouge bien, les graphismes sont fins et détaillés, et l’effet 3D plutôt réussi, même si j’ai préféré une fois de plus rapidement le désactiver justement pour mieux apprécier l’ensemble.
J’avais lu quelques commentaires disant que le jeu était trop ambitieux pour une 3DS, je ne sais pas ce qu’ils voulaient dire par là, ils doutaient très certainement des capacités techniques de la machine, ou peut-être qu’il fallait tout simplement comprendre « Je suis deg je l’aurais voulu sur PS3 / Xbox 360 ! », mais la console est bien exploitée, elle saccade oui, le framerate galère comme une PS3 sur laquelle on aurait porté un jeu développé principalement sur PC, mais MercurySteam ne déçoit pas du tout, en tout cas sur le peu que j’ai vu dans cette démo, le niveau est satisfaisant si on compare à tout ce qui existe sur cette console.

Les quelques musiques que j’ai pu entendre sont réussies, elles mettent dans l’ambiance, là aussi on pourrait faire une comparaison avec God of War, en fermant les yeux je pourrais vraiment croire que je jouais à un épisode portable des aventures de Kratos.
J’espère qu’on retrouvera dans la version finale quelques thèmes inspirés des premiers Castlevania.

Parmi les critiques faites à Lord of Shadow, certains se sont plaint qu’il y avait moins cette ambiance « Gothique » dans les décors, mais quelque part retrouver ce style d’architecture alors que le jeu se passe au XIème siècle serait tout à fait critiquable aussi.
Honnêtement, je ne m’y connais pas assez dans ce domaine, je ne sais pas si les décors correspondent à l’architecture du XIème siècle, je ne sais pas si il y avait vraiment des squelettes qui se baladaient un peu partout non plus, et je laisserais à qui de droit la possibilité de nous éclairer la dessus, en tout cas graphiquement j’ai trouvé les décors plutôt jolis, et l’ambiance qui s’en dégageait pas inintéressante.

En fait, à condition qu’on aime le style de combat, il y a tous les éléments pour faire un bon jeu !

Un bon jeu, mais pas un Castlevania !

C’est ça mon problème, je n’arrive pas à cautionner ce reboot.

Encore une fois, Lors of Shadow n’est pas un mauvais jeu, mais il y a marqué Castlevania sur l’écran titre, et on touche là à une série que j’ai su apprécier dès la première seconde, le jeu s’appelait « Vampire Killer » je l’ai découvert sur MSX alors que j’avais 7 ou 8 ans.

Au fur et à mesure des différents épisodes, il y a eu des jeux qui ont rendu cette série culte, Simon’s Quest, Dracula’s Curse, Super Castlevania IV, Rondo of Blood, Symphony of the Night, les épisodes sur Gameboy Advance, et Nintendo DS dont l’excellent Portrait of Ruin…

Je veux bien croire que Dave Cox soit fan de Castlevania, mais alors dans ce cas pourquoi l’avoir transformé en un God of War certes bien réalisé mais si loin de l’esprit de des épisodes dont il dit s’inspirer ?

Quitte à faire un épisode en 3D avec Lord of Shadow, pourquoi ne pas s’être inspiré de ce qu’il y avait de plus intéressant dans les deux épisodes sur Playstation 2, qui n’étaient pas si mauvais que ça ?

Avec une réalisation aussi bonne, le nom Kojima, et l’argent dépensé en communication, le jeu avait toutes les raisons de marcher. Il y avait moyen de faire plaisir à tout le monde, et de rendre un hommage bien mérité à cette série, plutôt que de reprendre des mécaniques d’un autre jeu.

Et pour revenir à Mirror of Fate, avec une jouabilité 2D et toutes ces promesses de retrouver un gameplay classique, on aurait eu envie d’y croire, mais une fois de plus on est loin de ce que les fans de la série attendent !

Le jeu est bon, mais le fait de savoir qu’il s’appelle Castlevania me gêne, c’est plus fort que moi.

Essayons de positiver…

Lords of Shadow 2 sera le dernier épisode de cette trilogie, et MercurySteam ne travaillera ensuite pas sur un autre Castlevania.
J’espère qu’on les verra bosser sur des séries originales, et malgré ce petit gout amer que me laissera leur trilogie Castlevania, je m’intéresserais de près à leurs prochaine production, car ils ont à mon avis le talent nécessaire pour nous proposer de bons jeux.

Et on peut peut-être aussi les remercier pour une chose : Les ventes du jeu, en tout cas du premier, ont été bonnes. La série a donc attiré tout un tas de nouveaux joueurs qui vont peut-être se pencher sur les anciens épisodes, et s’intéresser à d’éventuels nouveaux jeux qui seront développés par un nouveau studio.

Reste à savoir quel studio récupérera la licence maintenant, et si il saura nous faire retrouver pour de bon cette fois les sensations et l’esprit Castlevania.
Je ne serais pas contre le retour de Koji Igarashi, dit IGA à qui on doit Symphony of the Night entre autre…

Castlevania Lords of Shadow Mirror of Fate sortira le 8 mars 2013 en Europe, mais je vous invite avant de lancer votre réservation à tester cette démo, les fans de Lords of Shadow seront comblé, mais pas sûr que les détracteurs soient convaincus.

A noter si vous êtes dans les 2000 premiers à enregistrer le jeu sur votre compte Club Nintendo, le premier Castlevania sur NES est offert, ça sera pour vous l’occasion de comparer les différents gameplay…

Share Button

Laisser un commentaire